Ollier Nicole, Professeur, Littérature américaine et traduction

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agrégée d’anglais, option linguistique

Docteur 3 cycle, Université de Montpellier 3 : composante linguistique dans des nouvelles choisies de Mark Twain

Doctorat d’État, Université de Paris 3, littérature comparée : « Voix helléniques dans le monde anglo-saxon des États-Unis d'Amérique »

Ancienne Slater Fellow, Wellesley College, (ateliers de linguistique à M.I.T. et de creative writing à Harvard)

Ancienne boursière de l’IMXA pour cours de grec moderne à Thessalonique

 

Spécialité


 

Ecritures minoritaires, ethniques, hellénisme et celtitude, Genre, femmes, poésie, traductologie

 

Récentes publications 


 

 

OUVRAGES :

Dynamiques d’émancipation caribéenne dans la littérature et les arts, Cahiers de Caraïbe Plurielle n°3, Paris, L’Harmattan, avril 2011, dirigé par et Préface de Nicole Ollier

 

Kamau Daáood, Notes d'un griot de Los Angeles,Griot Notes from L. A., recueil bilingue de poèmes traduit de The Language of Saxophones et de poèmes inédits, direction Nicole Ollier et Sophie Rachmuhl, Préface d'Alexandre Pierrepont, Postface de Nicole Ollier (p. 173-184), présentation de Sophie Rachmuhl, Bordeaux, Castor Astral,  avril 2012, 187 p. 

 

ARTICLES :

« Français, patois, créole, dans la langue anglaise : hétéroglossie et polyphonie, d’Olive Senior, Hétérolinguistme et traduction, dir. Marie-Annick Montout, Presses de l’Université d’Angers, Collection Lettres et Langues, 2012, p. 99-114

« Traduire la polyphonie d’une comédie musicale : Marie Laveau de Derek Walcott » Poétique et traduction, Préface de Jean-René Ladmiral, avec le concours des laboratoires de l’Arc-Atlantique (EA 1925), ed. Bénédicte de Buron-Brun et Franck Miroux, Presses Universitaires de Sainte Gemme, Collection Métaphrastiques, 2012, p. 181-204

« The Sestina », Making it Old and New: Poetic Genres in the Modern Age, direction Erik Martiny, Oxford, Wiley-Blackwell, avril 2011, ISBN: 978-1-4443-3673-3, 138-156.

« La Belle du Sud de Flannery O’Connor transgresse les frontières de l’espace genré », Les femmes et l'espace dans la littérature du Sud, Centre Ecritures de l'UPVM, Littératures des Mondes contemporains, série Amériques, n°7, éd. Brigitte Zaugg et Gérald Préher, 2011, 93-113

« Elizabeth Bishop, Olga Broumas : sortir de la réserve en poésie ou y rentrer ? » Paradoxes de la réserve, CLIMAS, direction Lionel Larré, Véronique Béghain, Jean-François Baillon, Paul Veyret, Pessac, DSI, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, mars 2011, 269-287

« Eudora Welty : Circé, divine amoureuse, la magie à l’épreuve du masculin », Colloque « Les Réécritures du canon dans la littérature féminine de langue anglaise », FAAAM, Femmes-Auteures Anglaises et Américaines, CREA EA 370, Université Paris X Nanterre, Textes & Genres IV, éd. Claire Bazin, Marie-Claude Perrin-Chenour, juin 2011, 361-376.

« Le regard ambigu de Derek Walcott sur l’émancipation de Marie Laveau », Dynamiques d’émancipation caribéenne dans la littérature et les arts, Cahiers de Caraïbe Plurielle n°3, Paris, L’Harmattan, avril 2011, 137-155

« Les filles d’Athéna et des Amazones en Amérique », Voicing Conflict: Women and Twentieth Century Warfare, Miranda, Elizabeth de Caqueray, Nathalie Duclos, Karen Meschia, http://www.miranda-ejournal.fr/1/miranda/index.xsp, juillet 2010

« Les muses dérangeantes de Sylvia Plath », Colloque « Voi(es)x de l’autre : Poètes Femmes XIXe-XXIe siècles », Centre de Recherches sur les Littératures Modernes et Contemporaines, éd. Patricia Godi-Tkatchouk, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 1er trimestre 2010, 225-241

«Derek Walcott fait feu/flèche de tout bois», in Culture et paradigmes : l’Inversion du modèle au cours du XX’ siècle dans l’art de la Caraïbe insulaire, éd. Michèle Dalmace, Paris, L’Harmattan, 2009, 225-239

« Giving Birth to Death in Sylvia Plath's 'Three Women' and Anne Sexton's 'The Death Baby'», Colloque « Les mères et la mort : enjeux éthiques et esthétiques de la relation mortifère mère-enfant », 1, 2 et 3 décembre 2005, Groupe d’Études sur le maternel, Université de Bordeaux 3, Of Mothers and Death, from Procreation to Creation, textes réunis par Elisabeth Lamothe, Pascale Sardin, Julie Sauvage, PUB, (2008) : 173-187.

Article sur Huckleberry Finn de Mark Twain, Guide de la Littérature américaine, éd. Jean Pouvelle, Paris : Ellipses, 2008

« My Grandfather’s Last Letters from the Transvaal », Last Letters, éd. Sylvie Crinquand, Newcastle : Cambridge Scholars Publishing (2008) : 126-154.

« Quel retour pour le poète exilé ? Derek Walcott », Élites et intelligentsias du monde Caraïbe, éd. Christian Lerat, L’Harmattan, Cahiers de Caraïbe Plurielle n° 2, juillet 2008, 189-201

« Le temps des amours insolites dans la mémoire ancestrale d’un hermaphrodite : Middlesex de Jeffrey Eugenides», LAPRIL « Le Temps de la mémoire II : soi et les autres » EIDOLON, n° 79, Presses Universitaires de Bordeaux (décembre 2007) : 379-391.

« Exil (nostos et xenitia) : deux générations d'écrivains de la diaspora grecque aux États-Unis. » Colloque international interdisciplinaire, Euroconférence, Arméniens et Grecs en diaspora : approches comparatives, École française d'Athènes, Grèce, Champs helléniques modernes et contemporains 6, (2007) : 599-609.

 

Communications récentes non publiées ou à paraître :

« Amputation or Purge: Catching Answers to Contagion in Tennessee Williams’ Drama, » communication à Izmir, Turquie, pour le Congrès de l’EAAS, The Health of the Nation, atelier 11, 31 mars 2012

« L’héritage de la division dans Middlesex de Jeffrey Eugenides », Congrès de l’AFEA, Perpignan, Héritage(s), atelier 16, « Écritures minoritaires : entre héritage impossible et réinvention des traditions. » 23-27 mai 2012, à paraître

Modération de table-ronde et centralisation des contributions en vue d’un article : « Des voix en partage : la traduction-communion. » Collectif Passages, dirigé par Nicole Ollier, XXXVIIe congrès de la SFLGC, Université Bordeaux III, 27-29 octobre 2011

« L’autre de soi : quête poétique de Derek Walcott », Colloque du laboratoire transdisciplinaire de l’ERIAC (Equipe de Recherche sur les Identités, les Affects et les Conflits) à l'Université de Rouen, Mont St-Aignan, Maison de l’Université, 7-9 juin 2011. http://www.eriac.fr/ mardi 7 juin 2011

« Afro-Greek Revisions : Derek Walcott’s Odyssey / Omeros », Caribbean Globalizations,1493 to the Present Day, the Society for Caribbean Studies in UK, Eva Sansavior, Richard Scholar, University of Oxford, 27-29 septembre 2010

Greek Odysseys to North America”, atelier « The South in the North : Literary Migration and Cultural Exchange », Congrès de l’AFEA « Suds », Université Paul Valéry, Montpellier III, 30-31 mai 2008

 

Projets immédiats de communications ou articles dans ouvrages :

« Translating heterolinguism : the example of Derek Walcott’s plays », article pré-sélectionné, soumis à comité de lecture, Translating the Caribbean, Martin Munro & Kaiama L. Glover, 31 mai 2012

« L’héritage de la division dans Middlesex de Jeffrey Eugenides », Congrès de l’AFEA, Perpignan, Héritage(s), atelier 16, « Écritures minoritaires : entre héritage impossible et réinvention des traditions. » 23-27 mai 2012

« Amputation or Purge: Catching Answers to Contagion in Tennessee Williams’ Drama, » communication à Izmir, Turquie, pour le Congrès de l’EAAS, The Health of the Nation, atelier 11, 31 mars 2012

 

Participation à d’autres axes

« Enjeux actuels des langues et des langages dans la Grande Caraïbe et leurs rapports aux processus de régulation. » coordinateur du projet, Michèle Dalmace, au sein d’AMERIBER EA 3656, en partenariat avec PRISMES (TRACT) de Paris 3, l’Observatorio del Caribe, les universités de Cartagena de Indias, le Centro Leon de Santiago de los Caballeros, l’université PCMM de Santo Domingo, l’université de Costa Rica, le Centro de Estudios Avanzados de Puerto Rico y del Caribe, la West Indies University de Trinidad & Tobago, etc.

Je m’attacherai notamment à l’observation des communautés hétérogènes et hybrides. Cet axe de recherche donnera lieu à des traductions.

Participation à « L’Atelier Genre » qui se crée à l’Université de Bordeaux, groupe de recherches transdisciplinaire, lancé par Laurence Mullaly et Yves Raibaud et désormais présidé par Geneviève Sellier ; il a signé une convention avec le RING (fédération de recherches sur le genre) et possède une adresse : atelier genre Bordeaux Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., une charte graphique et bientôt un blog. Nicole Ollier a contribué au choix de la charte graphique et au logo. Elle a modéré une table-ronde « Décloisonner les disciplines, pratiques et expériences » pour la journée Le genre s’affiche à l’université, 23 octobre 2012, Maison des Suds, Université Michel de Montaigne. Elle propose un échange autour d’Olive Senior, qui serait invitée.

Olive Senior serait en effet invitée en résidence à Bordeaux au printemps 2014 et participerait aux manifestations liées à la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

 

Participation à une expérience d’interprétariat interdisciplinaire

Dans le cadre de l’échange et de la collaboration interdisciplinaires avec le département des arts du spectacle, Nicole Ollier a assuré la coordination de la traduction simultanée d’un atelier de danse autour du danseur-chorégraphe sud-africain invité Boyzie Cekwana (17-21 janvier 2011) à la Maison des Arts, Université Michel de Montaigne, Pessac.

 

Participation à divers comités de lecture

Caraïbe Plurielle, Miranda, Cahiers de l’Arc Atlantique, Palimpsestes, TRACT, pour l’Université de Toulouse sur l’immigration d’Asie du Sud-Est, etc.

 

DIRECTION DU COLLECTIF « PASSAGES »

En 2006, Nicole Ollier a lancé le collectif « Passages », qui se réunit à peu près toutes les semaines à l’université, et œuvre à la traduction et à la diffusion des textes. Elle a dirigé la traductions de textes dramatiques, narratifs ou poétiques (voir Passages, son mode de fonctionnement, ses traductions, diffusions, projets.)

 

[Direction de la traduction de la pièce de théâtre Marie Laveau (mai 2006 à avril 2008), inédit du prix Nobel Derek Walcott au sein du collectif « Passages », alors axe émergent, que Nicole Ollier a lancé et dirige dans CLIMAS. Elle a produit la réalisation de cette comédie musicale de manière pluridisciplinaire, en collaboration avec plusieurs départements (musique, arts du spectacle, isic) et plusieurs universités de Bordeaux et grâce à plusieurs partenariats. Notre entreprise a été validée comme axe émergent de l’équipe CLIMAS, et a donné lieu à une pré-représentation (15 nov. 2008 au Musée d’Aquitaine) une workshop (8 avril 2009) deux représentations (8 mai et 14 mai 2009, Maison des Arts de l’Université Bordeaux 3 et Musée d’Aquitaine, à l’occasion de l’inauguration de salles commémorant l’abolition de l’esclavage et d’un colloque international. Le spectacle a donné lieu à une captation filmée (mai-juin 2009) gravée sur DVD. Stephanie Benson, membre de CLIMAS, avait mis au point une adaptation de la pièce, et a dirigé la réalisation d’une partie filmée en noir et blanc projetée sur un écran au fond du décor et qui dialoguait avec les acteurs sur scène.

Le collectif « Passages » a ensuite traduit une autre pièce de théâtre de Derek Walcott, The Haitian Earth, avant de passer à la traduction d’une nouvelle d’Uwem Akpan, «What Language is That ? », « C’est quoi, cette langue ? » proposée pour publication par l’école doctorale par Sophie Léchauguette.

Il a poursuivi avec la traduction des poèmes de Kamau Daáood, poète afro-américain de Los Angeles, ouvrage bilingue publié en avril 2012, codirection du volume par Nicole Ollier et Sophie Rachmuhl, laquelle connaît personnellement l’auteur et a entretenu un lien permanent avec lui. Ont participé à cette traduction : Mathilde Arrivé, Martha Bazile, Stephanie Benson, Eric Burel, Davida Fahie, Lhorine François, Sophie Léchauguette, Sara Mazzolini, Nicole Ollier, Sophie Rachmuhl, Jeffrey Swartwood, Jean-Christophe Vigneau.

En collaboration avec l’Iddac, Musiques de Nuit, Banlieue bleue, le Castor Astral, Lettres du Monde, L’escale du Livre (31 mars-1 avril 2012), la librairie Georges, l’aide espérée de l’Ambassade des États-Unis , « Passages » a reçu le poète en résidence à Bordeaux du 23 mars au 14 avril et participe à la diffusion de sa poésie, alliée au jazz, sous forme de concert au Rocher de Palmer à Cenon, Gironde, avec l’orchestre Build an Ark le 7 avril, et à la Maison des Étudiants, sur le campus de Bordeaux 3 le lundi 26 mars. Le poète s’est rendu également en concert à Paris le 6 avril et à la bibliothèque de l’Alcazar de Marseille le 11 avril 2012.

Nous traduisons actuellement la poésie d’Olive Senior, écrivain de la Jamaïque, résidant le plus souvent au Canada. Nous nous attachons aux recueils Gardening in the Tropics, over the roofs of the world et Shell (Toronto, Insomniac Press, Senior, 2005 et 2007). Nous prévoyons de recevoir Olive Senior en résidence à Bordeaux avec la collaboration de l’iddac (Conseil Régional) et espérons publier nos traductions sous forme d’un volume bilingue.

À la suite du succès de la résidence et des rencontres de Kamau Daáood, nous traduirons quelques nouveaux poèmes à l’occasion de son retour à Bordeaux, cette fois avec Quincy Troupe, vraisemblablement en 2014.

Les rencontres, hebdomadaires, se déroulent des jours variables de la semaine pour permettre de fédérer les disponibilités de chacun/e, le plus souvent dans les locaux de l’Université Michel de Montaigne, ou à la Maison des Sciences de l’Homme (ou encore la Maison des Pays Ibériques). Contactez Nicole Ollier pour nous rejoindre.

Passages s’étant donné pour mission de traduire mais aussi de diffuser les textes, nous avons proposé deux performances poétiques pour la lecture de poèmes d’Emily Dickinson avec la collaboration du département de musique (Pascal Pistone), des arts du spectacle et du SIUAPS pour la danse (Pascale Etcheto), en invitant la traductrice Claire Malroux le 24 mars 2010 en collaboration avec la responsable du Master 2 Pro de la traduction et des métiers du livre (Véronique Béghain) ; puis à nouveau en 2011, avec de nouveaux artistes, en gravant cette performance sous forme de DVD. L’idée étant de croiser les media et les faire se répondre pour signifier et faire sentir le texte autrement que par les seuls mots. Il est envisagé une nouvelle performance autour des poèmes d’Olive Senior.