Hélène Machinal - Séries TV et figures mythiques - 9 décembre 2016

photo Hélène MachinalSéminaire Puissance du mode mineur

Le séminaire de l'équipe d'accueil CLIMAS "Puissance du mode Mineur" recevra Hélène Machinal, Professeur de littérature britannique à l'Université de Bretagne occidentale Brest. Le titre de sa conférence sera: "Séries TV et figures mythiques: résurgence de la fiction populaire". Elle sera présentée par Nathalie Jaëck.


L'intervention au séminaire consistera à aborder la question d'une expression fictionnelle mineure en lien avec la fiction et la culture populaires. Les séries TV ont-elles remplacé les fictions sérielles et/ou feuilletonesques de la fin du XIXe siècle? Comment expliquer la résurgence de figures mythiques de la fin XIXe tels le détective, le vampire et le savant fou à la période contemporaine et dans notre culture de l'écran? Pourquoi la fiction contemporaine met-elle en scène de façon récurrente les devenirs de l'humain? En quoi les séries TV sont-elles symptomatiques des tensions qui traversent et animent la production culturelle contemporaine?



Hélène Machinal est professeur à l’Université de Bretagne Occidentale et membre de HCTI (EA 4249). Elle est spécialiste de littérature fantastique, du roman policier et de la fiction spéculative au XIXe siècle. Elle est l’auteur d’un ouvrage sur Arthur Conan Doyle (paru aux PU de Rennes en 2004) et, outre des articles consacrés à la fiction de la seconde moitié du XIXe siècle, elle a par ailleurs publié plusieurs articles sur la littérature britannique contemporaine (David Mitchell, Patrick McGrath, K. Ishiguro, K. MacLeod, W. Self, J. Winterson) et anglophone (D. Meyer). Elle travaille également sur les séries TV, plus particulièrement les fictions policières, fantastiques et de SF. Elle s'est spécialisée dans la résurgence des figures mythiques dans la littérature et les arts contemporains et a dirigé un ouvrage intitulé Le Savant fou, paru aux Presses Universitaires de Rennes en 2013. Un second ouvrage intitulé PostHumain(s), frontières, évolutions, hybridités est paru aux PU de Rennes en 2014. Elle co-dirige également un ouvrage intitulé Sherlock Holmes, un nouveau limier pour le XXIe siècle, du Strand Magazine auSherlock de la BBC, à paraître en juin 2016. Elle est impliquée dans plusieurs projets de recherche, un projet inter-régional avec GUEST (saison 2), le projet MESH « Machines » de Lille 3, et le colloque « Posthumains et Subjectivités numériques » à Cerisy en juin 2016, qui poursuivent les collaborations avec l'UQAM, Paris 8 et Rennes 2. Enfin, elle participe au projet « Formes de l'apocalypse » qui réunit l'UBO, Paris 8 et Montpellier III.