J. Pier - Analyse du discours et théorie narrative - 22 mai 2015

johnpierSéminaire NATA

La prochaine séance de NATA aura lieu le vendredi 22 mai de 10h à 12h dans la salle 3 de la MSHA.

Nous aurons le grand plaisir d'accueillir John Pier, professeur émérite à l'université de Tours, co-directeur du séminaire "Narratologies contemporaines" au sein du CRAL (Centre de recherche sur les arts et le langage, CNRS / EHESS) et auteur de nombreux ouvrages et articles dans le champ de la théorie du récit, dontThéorie du récit. L’apport de la recherche allemande, éd. par John Pier, Thierry Gallepe et al. (2007), Handbook of Narratology, éd. par Peter Hühn, John Pier, Wolf Schmid et Jörg Schönert (2009) et Narratologies contemporaines. Nouvelles approches pour la théorie et l’analyse du récit, éd. par John Pier et Francis Berthelot (2010).

La présentation de notre invité aura pour titre "Analyse du discours et théorie narrative" et traitera de l'articulation entre la recherche francophone contemporaine en analyse du discours et la théorie du récit. En effet, alors que la narratologie est née en France dans les années 1960, elle semble avoir cessé de se développer dans le paysage de la recherche francophone depuis le début des années 1980, laissant la place à une renaissance et une redéfinition du champ dans d'autres pays, sous la forme des nombreux courants de la narratologie dite "post-classique". La conférence de John Pier montrera qu'il existe bien un courant francophone important dans la narratologie contemporaine, doué d'une spécificité marquée, même s'il n'est pas toujours clairement identifié comme appartenant au champ de la narratologie car il se pratique sous le nom d'analyse du discours. Cette séance sera donc d'un intérêt tout particulier pour toutes les personnes qui s'intéressent à la théorie du récit et à la théorie littéraire, et qui souhaitent avoir une vision plus claire de l'inscription de la recherche française contemporaine sur le sujet dans le paysage international. Nous espérons donc vous accueillir nombreux, enseignants-chercheurs, doctorants mais aussi étudiants de Master, pour cette séance qui aura une importante portée métacritique.​

Nous voulions également profiter de cette occasion pour remercier toutes les instances qui nous ont permis d'organiser le séminaire cette année, l'EA CLIMAS, l'EA CLARE, mais aussi l'UFR Langues et civilisations​ qui participe au financement de cette séance.