JE Transgresser, performer, innover : par-delà les binarités - 13 mars 2017

transgresser

Lundi 13 mars 2017 - Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine.

Journée d'études du master Genre de l'Université Bordeaux Montaigne

Dans le cadre du nouveau Master Genre de l'Université Bordeaux Montaigne, une journée d’étude est organisée. Elle aura pour objet de valoriser la réflexion des acteurs, actrices du Master, autour d’études qui ont pu soulever la controverse : que n’a-t-on pas entendu sur la fameuse théorie du genre ! Cette journée exploitera la richesse pluridisciplinaire des enseignements et confrontera le discours universitaire à celui de la communauté civile.

Au programme : des expériences interactives, des expositions et virgules contorsionnistes viendront agrémenter les tables-rondes et ateliers. Venez nombreux et nombreuses !

 

MSHA - Salle Jean Bordes

8h30 Ouverture de la journée, Hélène Velasco, Présidente
Mots d’accueil, Nicole Ollier

9h00 - 9h20 Introduction : Marie de Gandt : "Lilith et l’androgyne, ou le socle commun des revendications trans- et féministes"

9h20 - 10h50 Atelier : "Méthodes et regards Queer", discutante : Laurence Mullaly
Bernard Lafargue, "Ce que la théorie Queer a apporté à l’esthétique"
Apostolos Lambropoulos, "Queer anarchivique"
Alicia Constant, "De la science fiction au cyber-féminisme : au-delà de la binarité"

11h10 - 12h40 Table-ronde : « Genre, représentations et productions culturelles » discutante : Gwenaëlle Legras
Pierre Katuszewski, "L’apport des études de genre aux arts du spectacle"
Michael Stambolis, "Sociologie du genre et de la culture"
Emeline Merlet, "Langue française et patriarcat"
Laura Lanaspa, "Usage positif des clichés dans la série télévisée Modern Family"

Pause-virgule Anna Legrand, "Changer de regard"

Colloque international - Les traducteurs de bande dessinée - 13 et 14 octobre 2016

affiche traduirebd

Colloque international

Maison de la Recherche. Université Bordeaux Montaigne (cliquez sur le lien pour voir le plan).

Organisé par le laboratoire CLIMAS (E.A. 4196), le laboratoire AMERIBER (E.A 3656) avec le concours de l'UFR langues.

Ouverture du colloque le jeudi 13 octobre à 9h30.

 

La traduction de la bande dessinée suscite, depuis quelque temps, l’intérêt des chercheurs. Tandis qu’il existait déjà des travaux universitaires dispersés portant sur la traduction de la bande dessinée, voire des ouvrages consacrés à un corpus spécifique (Le tour du monde d’Astérix, édité par Bertrand Richet, par exemple), l’ouvrage pionnier de Federico Zanettin, Comics in Translation(2008), ou encore le récent volume de la revue en ligne New Readings consacré àComics and Translation (2015), constituent des étapes importantes dans la légitimation et la promotion de ce nouveau champ d’étude ainis que dans son appropriation par des chercheurs issus d’horizons divers et se situant par nécessité à la croisée des études traductologiques et des cultural studies.

Comme son titre l’indique, ce colloque a pour ambition de situer le traducteur ou la traductrice de bande dessinée lui-même au cœur de la réflexion, leur donnant une visibilité qui paraît leur faire plus encore défaut qu’à leurs collègues spécialistes d’autres genres ou d’autres supports.

 

Ce colloque accueillera les auteurs et traducteurs suivants :

Antonia Altarriba, auteur notamment de L’Art de voler (El arte de volar).

Yves Frémion, écrivain, critique et traducteur de Robert Crumb.

Jean-Pierre Mercier, historien de la bande dessinée et traducteur de Robert Crumb.

Sergio Espana, traducteur notamment de Nicolas de Crécy.

Laurent Queyssi, romancier, scénariste et traducteur.

Edmond Tourriol, scénariste et traducteur notamment de The Walking Dead.

 

Exposition et bibliographie

La bibliothèques universitaire Lettres et Sciences humaines, ainsi que la bibliothèque  Henri Guillemin organisent une présentation d'ouvrages liés à ce colloque, grâce au travail de Julien Baudry, Thierry Spaite, Veronika Hillmann et Brigitte Figarède.

Ce travail s'accompagne d'une bibliographie sur Babord+ : acessible ici

  

Télécharger le programme complet en PDF.

Colloque international - L'enclave dans les mondes anglophones - 11 & 12 mars 2016

affiche enclaveColloque international de jeunes chercheurs

11 mars MSHA Salle Jean Borde

12 mars : amphithéâtre B200

Entourée de terres appartenant à un autre propriétaire, une enclave est un territoire dont les lois morales et sociales spécifiques engendrent une situation d’isolement. De par son isolement du reste du monde, l’enclave est donc le théâtre privilégié de phénomènes particuliers qui peut-être n’existent que dans ce territoire circonscrit. Elle peut être considérée comme une alternative absolue au monde extérieur, une utopie ou une contre-utopie. En donnant la possibilité d’un nouveau départ, l’enclave soulève le problème de la fuite ou de la résistance et de la relation qui la lie au territoire qui l’entoure. En tant que minorité tenant sa force de son opposition à la majorité qui l’entoure, elle questionne les notions d’intégration et de rejet, dans le cas particulier des enclaves ethniques. L’enclave crée ainsi un décalage entre intérieur et extérieur, qui permet d’établir un contraste entre certains aspects, à la manière d’un miroir grossissant. Au delà de la rupture territoriale, ce colloque explorera le réseau de relations complexes que tisse l’enclave d’un point de vue géopolitique, ontologique et esthétique.

 

 Télécharger le programme complet

Plus d'articles...