CoverLe discours radical en Grande-Bretagne, 1768-1789, Oxford University Studies in the Enlightenment 2017:11, Oxford: Oxford University Press. ISBN 978-0-7294-1204-9, 336 pages.

Cet ouvrage apporte une contribution originale aux débats actuels sur la nature du radicalisme dans les Iles britanniques et dans l’espace atlantique à l'époque moderne. Il vient combler une lacune historiographique en examinant les années 1770 et 1780 : un discours cohérent se développe alors, qui cherche délibérément à s’inscrire dans une tradition radicale.
Regroupé en sociétés londoniennes et dominé par les figures de John Cartwright et de Richard Price, le milieu radical réclame une réforme parlementaire profonde, une limitation de l’influence royale, et encourage la participation politique du peuple. Pendant la Guerre d’indépendance, ces hommes sont écartelés entre leur soutien aux insurgés américains et leur fidélité à la constitution anglaise telle qu’ils la conçoivent. L’étude décortique les stratégies rhétoriques et politiques de Cartwright, de Price, et d’autres polémistes qui manient deux discours fondamentaux, le droit naturel hérité de Locke et le constitutionnalisme anglais. A la fois Anglais et citoyens du monde, les radicaux prétendent concilier la fidélité à une tradition nationale et la défense d’idéaux universels. Cette tension constitutive éclaire leur conception de l’identité nationale britannique et leurs rapports avec les réformateurs écossais et les révolutionnaires américains, puis français en 1789.

 

Présentation de l'ouvrage sur le site de la Voltaire Foundation:
http://www.voltaire.ox.ac.uk/book/le-discours-radical-en-grande-bretagne-1768-1789

Brêve présentation du livre par son auteur:
https://voltairefoundation.wordpress.com/2017/11/07/le-discours-radical-en-grande-bretagne-1768-1789-reformisme-anglais-ou-sortilege-a-la-francaise/